Y a-t-il des conséquences psychologiques ? ❊❊❊

    L’avortement n’est pas une réflexion psychologique pénible pour toutes les femmes. En effet, certaines femmes ne veulent vraiment pas avoir d’enfant car elles en ont déjà ou qu’elles sont trop âgées, ou encore parce qu’elles ont des projets d’avenir et n’ont tout simplement pas envie d’avoir à la charge un enfant; les causes peuvent être multiples et si la femme en est convaincue alors après l’avortement, ces femmes n’auront pas forcément  de séquelles psychologiques car leur avis est formel.  De plus, près de 82% des femmes françaises sont sous contraception. Les grossesses non désirées ont donc le plus souvent lieu sous méthode contraceptive. La réaction est donc souvent négative puisque la femme qui prend la pilule ou qui porte un stérilet ne désire, par définition, pas avoir d’enfant. La première réaction courante après l’avortement est donc le soulagement d’être sortie d’une situation non voulue. L’avortement dans ce cas, sera plus facile à oublier et elles n’auront pas de remords car leur choix est fixe, et il n’y aura aucune séquelle. Nous remarquons cependant que les féministes proclament l’inexistence de séquelle psychologiques après un avortement, probablement pour ne pas mettre en péril ce droit qu’est l’IVG et donc la liberté des femmes à disposer de leur corps et d’elles-mêmes, ce qui est leur principale revendication. Mais dire que ces conséquences psychologiques sont inexistantes, n’est-ce pas une exagération pour protéger le droit à l’avortement ?

En effet, nous pouvons également remarquer que l’avortement peut être un acte qui laisse des traces psychologiques chez les femmes. Pour décrire les troubles ressentis après un avortement, l’appellation Syndrome Post-Avortement est parfois utilisée, même si elle n’apparaît dans aucun manuel statistique ou diagnostique. Les seuls termes utilisés par la communauté scientifique pour faire référence aux souffrances psychologiques de l’avortement sont ceux associés à l’anxiété et à la dépression. En effet le soulagement est compatible avec le sentiment de tristesse ou de culpabilité. Certaines femmes qui ont avorté et qui le regrettent, feront sûrement tout pour essayer d’en avoir un autre. Malheureusement, dans certains cas, la femme n’arrive plus à avoir d’enfant; suite à un blocage dû à son avortement. Dans ce cas là, la femme va alors se remettre en question et va regretter d’avoir avorté la première fois. L’avortement laisse des traces pour beaucoup de femmes. En effet, la femme peut tellement s’en vouloir d’avoir avorté qu’elle y pensera tous les jours. Par exemple, dans sa vie quotidienne lorsqu’elle passera devant une école, ce souvenir la hantera. Mais ces traces psychologiques peuvent aller plus loin que le remord; la dépression, le suicide, le retrait relationnel, la perte de l’estime de soi, le sentiment aigu de culpabilité, de honte de soi, d’échec de sa maternité : voici les risques psychologiques auxquels peuvent s’exposer les personnes qui décident d’un avortement. Il est alors utile de comprendre comment peut se dérouler la vie d’une mère après son avortement et toutes les réactions différentes qu’elle peut traverser et vivre.

 

   L’avortement n’est ni un acte dramatique ni un acte banal. En effet, dans les deux cas, il aura  un impact sur la psychologie de la femme. Comme nous avons vu précédemment, certaines femmes le vivent bien. Notamment des féministes qui témoignent et qu’on retrouve sur leur site “J’ai avorté, je vais bien merci!” où elles racontent qu’après leur avortement, elles vivent très bien, sans regrets. En revanche, pour certaines femmes, c’est un secret lourd à porter. Une consultation est toujours proposée après cette épreuve, mais elles n’y vont pas toujours.

Tout a une conséquence, tout est en fonction de ce qu’il y a autour, et en fonction de la vie après l’avortement. Celles pour qui c’est le plus difficile en parlent beaucoup, alors que celles pour qui tout va bien n’en parlent pas, ou inversement. Tous les cas sont possibles et chaque femme vit l’avortement différemment.

Souslarobe |
Alaviebelle |
Actions populaires françaises |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Reseauxsociauxconsequences
| Tpefloratristan93
| Aldo Chal